Madras - Mamalipuram - Pondichéry - Chidambaram - Trichy - Madurai - Kovalam Beach - Backwaters / Cochin - Mysore - Belur/Halebid

 Mysore

--- Palais des mille et une nuits ---
Il fait beaucoup plus frais ici, on dort presque avec la couverture, fenêtre ouverte. C’est très agréable. A noter : notre 1ère nuit sans moustiques, grâce au serpentin vert et son efficacité enfin prouvée.

Idly au petit dèj, resto indien, puis je dépose mes photos, et on part se balader dans la ville… à pied jusqu’au Palais du Maharadjah, pris en photo sous tous les angles extérieurs, malgrès le temps maussade. Le palais est superbe, à l’intérieur, céramiques, vitraux, marbres… étonnant et attachant. Dommage qu’on ne puisse pas prendre de photos.

--- vie quotidienne ---

Balade, achats divers (Mysore Sandal Soap). Nous avons raté la superbe averse de mousson qui s’est abattue sur la ville pendant qu’on était dans notre chambre. Depuis quelques jours, il pleut le soir ou la nuit pendant un moment, brutalement, puis ça s’arrête rapidement et la vie reprend, encore plus active.

A 17h, nous innovons un autre type de repas, le goûter. Délicieuses pâtisseries sucrées, très beurrées, mais diaboliques : Butter Mysore Pak, le Milk Cake, le Orange Bulfi ... ! Nous avons quelques fois l’impression de ne faire que manger. Et c’est bon ! Qui a dit qu’on maigrissait en Inde ? Sûrement pas nous !

Petit dèj, puis on retraverse le marché, assez incroyable. Je retourne chercher mon appareil photo, et en avant pour une nouvelle séance. Marché très animé, très beau, varié, typique, superbe.

--- Chamundi Hills ---
Nous partons pour Chamundi Hills en bus. Je crois mourir 2 ou 3 fois, le chauffeur conduit tellement vite dans les virages de montagne que j’ai l’impression qu’on va se renverser et tomber dans le ravin. En haut, un temple, un autre petit (on en profite pour faire quelques offrandes et se faire mettre un peu de poudre sur le front). L’intérêt de cette colline est surtout ses 1000 marches, agrémentées d’une pause Nandi : une sculpture d’une vache sacrée (la vache de Shiva, bien sûr !) immense et toute noire. Nous arrivons en bas les jambes tremblantes. Nous rentrons en rickshaw.